Besoin d'aide ?
Vous souhaitez davantage
de renseignement ?

Laissez-nous votre numéro de téléphone,
un conseiller vous rappelle gratuitement.

Injonction de payer ou de faire : que faire ensuite ?

Découvrez comment utiliser votre Ordonnance

INJONCTION DE PAYER :
QUE FAIRE DE VOTRE ORDONNANCE

par Stéphane AGUIRAUD, Avocat à la Cour

 

LA SIGNIFICATION

Une Ordonnance d'Injonction de Payer ou de faire est une véritable décision de Justice.

Lorsqu'il rend son ordonnance, le tribunal vous en envoie une copie par la poste.

Vous avez alors une seule chose à faire : notifier l'Ordonnance au débiteur par huissier (on appelle ça une "signification"), dans les six mois de sa date. 

Vous devez donc la remettre à un huissier, pour qu'il procède à la notification.

La signification doit comporter :

- une sommation au débiteur de payer ou d'exécuter les obligations prévues par l'ordonnance ;

- un avertissement qu'il a un mois pour contester l'ordonnance.



Pour être mis en relation avec un huissier compétent et diligent, n'hésitez pas à nous contacter par messagerie (ou à nous téléphoner au 04 84 49 20 34; les jours ouvrés, de 9h à 18h).

 

QUE FAIRE APRES LA SIGNIFICATION ?

 

1 - Si l'adversaire ne fait pas opposition dans le mois :

Vous aurez alors un mois supplémentaire pour remettre au Greffe du tribunal une copie de la signification de l'Ordonnance (justifiant que vous l'avez bien signifiée). 

Le tribunal vous restituera alors l'original de l'Ordonnance, sur laquelle il aura apposé la "formule exécutoire". 

Cette formule exécutoire est une "formule magique" : elle donne à votre Ordonnance « l'autorité de la chose jugée ». Autrement dit, elle lui donne les effets d'un jugement définitif non susceptible de recours.

Vous pourrez alors la faire exécuter par huissier. Il pourra faire des mesures d'exécution forcée pour obtenir ce qui vous est dû : saisie des biens ou des comptes bancaires du débiteur, saisie de ses revenus, etc...

 

2 - S'il y a contestation :

On appelle cela une "opposition".

Vous recevrez une convocation du tribunal, ce qui vous permettra alors d'aller (vous-même ou avec un Avocat) expliquer pourquoi vous êtes créancier, pourquoi vous estimez avoir raison et pourquoi votre débiteur a tort de ne pas vous payer.

 

 

Vous ne savez pas quelle solution choisir ? Consultez un avocat pour faire le point sur votre situation juridique

Consulter mon avocat

Pourquoi faire appel à Domaine Légal ?

Découvrez le concept
en 1 minute
Lire la vidéo

Professionnalisme

Nos avocats sont diplômés, en exercice
et membres de l’Ordre des Avocats.

Confidentialité

Messagerie sécurisée et secret
professionnel garantis.

Des prix justes

Honoraires d’Avocats sans
surprise, fixés par contrat.

Réactivité

Prise en charge de votre demande par
un avocat sous 48 heures.

Nous vous aidons à trouver une solution juridique adaptée à votre situation

Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté.